Témoignage client en élevage porcin

Une installation et un peuplement reussi au GAEC La Cour à Saint-Judoce (22)

Description de l’élevage

  • GAEC La Cour, Saint Judoce
  • Jean-Marie Chapron, sa fille Pauline et Florian (salarié) s’occupe de l’atelier porc
  • 350 truies naisseur-engraisseur
  • Fabrication intégrale d’aliment à la ferme
  • Rachat du site en 2019, le site a été entièrement dépeuplé, nettoyé-désinfecté (fosses, combles et gaines de ventilation), rénové et repeuplé avec des cochettes d’un haut niveau sanitaire en 2020

Pouvez-vous décrire votre projet ?

Le projet de départ dans l’achat de l’élevage était de diversifier le Gaec en ajoutant une nouvelle production : le porc. Jusque-là, nous ne faisions que du lait et de la volaille de chair.

Nous pensons que nous pouvons toujours essayer de nouvelles choses car comme dit le proverbe « il ne faut pas mettre tous les œufs dans le même panier ».

Ce projet est un nouveau défi, la production porcine était totalement inconnue pour nous.

Pourquoi avoir fait appel aux services de rezoolution ?

Nous avons choisi rezoolution puisqu’ils travaillent en amont avec des protocoles spécifiques.

Leur particularité est la présence des techniciens qui font de multiples tests dans différents domaines (l’eau, l’alimentation, la gestion de la ventilation…)

Qui a suivi votre projet pour rezoolution et quels étaient vos objectifs ?

Ce sont Arnaud et Justine qui ont suivi notre projet pour mettre en place un protocole en amont ainsi qu’un accompagnement régulier.

 De quoi s’est occupé l’équipe de rezoolution

Lors de l’organisation de l’élevage, l’équipe de rezoolution nous a orienté avec la mise en place du cahier de charge sanitaire et technique pour le fournisseur de cochette ainsi que la vérification de la conformité de l’offre et de la demande.

Elle a mis en place sur notre demande un plan de décontamination de l’élevage pour le vide sanitaire, un audit de biosécurité ainsi qu’un audit de ventilation et une vérification de tous les paramètres dans les salles. Cela nous a permis de commencer l’élevage dans les meilleures conditions possibles pour accueillir les animaux.

Ensuite nous avons choisi la conduite en bande et la gestion des salles au préalable et en cours du peuplement.

Pour finir, ils ont mis en place le plan de prophylaxie et d’introduction des cochettes.

Lors de l’arrivée des premiers animaux, Justine s’est occupée de suivre la conduite alimentaire en lien avec le formulateur d’aliments et elle a vérifié la ventilation dans toutes les salles.

Au fur et à mesure, ils nous ont accompagné pour acquérir les bons gestes techniques que nous ne connaissions pas : la détection des chaleurs, l’insémination, le suivi quotidien des truies, l’enregistrement des résultats. Nous avons eu une formation en maternité pour les soins et pour le suivi des PS et des engraissements.

Arnaud gère davantage la partie sanitaire et pour le moment nous avons conservé notre statut de départ.

Comment ça s’est passé ?

Lors de la mise en place de l’élevage, ils nous ont très bien accompagné, ont été très présents et nous ont appris beaucoup de choses dans de nombreux domaines (gestions, soins en mater…).

Les objectifs ont été atteints car nous sommes satisfaits de notre élevage et de nos animaux malgré les hauts et les bas, en espérant que nous continuerons comme cela.

Quels sont les résultats techniques ?

Ils ont dépassé nos prévisions sachant que pour le moment, nos truies ne dépassent pas le 3ème rang ! Voici les principaux :

Taux de fertilité 91 %
Nés-totaux 16,3
Nés-vifs 15,5
Pourcentage de Mort-nés 5,2 %
Pourcentage de pertes sur nés-vifs 9,5 %
Sevrés 14,03

Nous sommes à environ 2% de pertes sevrage-vente. Les GMQ technique 8-115 que Justine recalcule bande par bande se situent en moyenne à 784 g/ jour aujourd’hui.

Nous sommes en attente de notre première GTE pour l’indice de consommation.

Quelles sont vos perspectives ?

Nous sommes en cours de reprise d’un nouveau site de PS-E pour tout engraisser en notre nom. Pour ces nouveaux bâtiments, il a fallu revoir tout le programme de rotation des salles ainsi que l’organisation.

Nous avons effectué des analyses d’eau, contrôle de ventilation, vérification de toute l’installation ainsi qu’un protocole pour le lavage et les désinfections afin d’accueillir les animaux dans de bonnes conditions.

L’équipe nous accompagne dans le projet ce qui nous permet de tout mettre en place correctement.

Gaec la cour Saint Judoce

Sur la photo Florian (salarié) et Jean-Marie Chapron.