Théo rejoint l’équipe de Rezoolution

Théo rejoint l’équipe de Rezoolution

Théo rejoint l'équipe Rezoolution

Théo Nicolazo rejoint l’équipe de REZOOLUTION en tant qu’ingénieur de recherche, data manager et consultant en R&D.

Un attrait pour le suivi d’essais cliniques et la R&D

Théo Nicolazo met la main à la pâte pour que le chantier de construction des locaux avance un peu plus vite. 

Il rejoint l’équipe de REZOOLUTION Pig Consulting Services en tant qu’ingénieur de recherche, data manager et consultant en R&D. Au cours de ses études de Productions Animales à l’ESA, L’Ecole supérieure des agricultures, il a développé ses compétences en gestion technique des élevages de porcs mais aussi en suivi des essais cliniques.

Théo Nicolazo rejoint Rezoolution

Charlotte rejoint l’équipe de Rezoolution

Charlotte rejoint l’équipe de Rezoolution

Charlotte rejoint l'équipe Rezoolution

Charlotte Teixeira-Costa rejoint aujourd’hui l’équipe de REZOOLUTION en tant qu’ingénieure de recherche

Une nouvelle recrue qui se sentait déjà à l’étroit !

Charlotte rejoint aujourd’hui l’équipe de Rezoolution en tant qu’ingénieure de recherche.

Elle va s’engager dans un projet de recherche de 3 ans en partenariat avec le laboratoire EPISABE de l’ANSES dans le but d’obtenir son doctorat.

Ce travail de longue haleine permettra à Rezoolution de renforcer son expertise dans la gestion du SDRP et d’améliorer ses services aux vétérinaires et aux différents acteurs de la filière porcine, en France et en Europe.

Charlotte Teixeira-Costa Nouvelle recrue Rezoolution

Premier vaccin mondial contre l’épidémie de Peste Porcine Africaine

Premier vaccin mondial contre l’épidémie de Peste Porcine Africaine

Peste Porcine Africaine continue : un premier vaccin

Le Vietnam a annoncé la conception du 1er vaccin mondial contre l’épidémie de Peste Porcine Africaine.

Alors que l’épidémie de Peste Porcine Africaine continue de se répandre en Europe (le 1er cas en Italie dans un élevage de 8 porcs domestiques a été rapporté la semaine dernière), le Vietnam a annoncé la conception du 1er vaccin mondial contre la maladie.

Les recherches pour la production de ce vaccin avaient débuté en février 2020 en collaboration avec des experts américains. Les Etats-Unis ont fourni la souche atténuée dès septembre 2020 et les travaux ont été menés de manière intensive et coordonnée entre les deux pays par la suite.

En conditions expérimentales, 100% des animaux vaccinés ont été protégés face à une épreuve virulente. En condition de terrain, plus de 80% l’ont été et l’immunité dure 6 mois.

Les résultats de ces recherches ont été partiellement communiqués dans une revue scientifique reconnue.

Les américains, via le service de recherche dédié à l’agriculture de USDA a confirmé officiellement que le vaccin était sûr et efficace.

Vaccin contre l'épidémie de Peste Porcine Africaine

Vague de chaleur : minimiser les élévations de températures et leur impact

Vague de chaleur : minimiser les élévations de températures et leur impact

Vague de chaleur : Minimiser les élévations de températures et leur impact

Pour faire façe aux vagues de chaleur de cet été, quelques mesures pour minimiser les élévations de températures et leur impact sont nécessaires à mettre en place.

L’été va amené avec lui des épisodes de forte chaleur. Pour minimiser les élévations de températures et leur impact il est nécessaire de mettre en place des mesures :

La ventilation : vérifier qu’il n’y a pas de freins :

  • Au niveau des entrées d’air : nettoyer grillage au niveau des trappes, si entrée d’air sous le bâtiment, vérifier qu’il n’y a pas de végétation qui freine les entrées d’air…
  • Au niveau de l’extraction : vérifier que les caissons de ventilation sont propres, enlever les guillotines,… Pour limiter au maximum les freinages, si possible passer en extraction haute (trappe sous le ventilateur), la gaine d’extraction doit bien être bien étanche pour qu’il n’y ait pas de recyclage d’air).
  • Vérifier le bon fonctionnement des systèmes de sécurité (ouverture) ;
  • Ajuster les ouvertures des entrées d’air ;
  • Vérifier les réglages des boîtiers, la tension du ventilateur au pourcentage maxi à 100% doit être supérieure à 200 Volts;
  • Si possible faire des courant d’air dans les salles : soit en ouvrant les portes et les fenêtres, soit en utilisant des brasseurs d’air;
  • Augmenter les consignes température à 24°C en engraissement pour limiter les écarts maxi jour/nuit;
  • Si possible limiter au maximum la lumière directe sur les animaux ;
  • Si vous avez des outils de refroidissement de l’air type : cooling, brumisation, goutte à goutte :
  • Vérifier leur bon fonctionnement et que rien n’est encrassé;
  • Les utiliser en veillant que l’hygrométrie ne dépasse pas 70%.

L’alimentation

  • Réduire les rations;
  • Décaler les repas dans les périodes où la température est la moins élevée (ne pas oublier que le pics de température sont autour de 16 heures en élevage) ;
  • Vérifier le bon fonctionnement des abreuvoirs;
  • Si soupe, pensez à faire des repas d’eau même s’il y a les équipements d’abreuvement individuel ;
  • Possibilité d’utiliser des réhydratants en maternité et en PS.

La vitamine C, la vitamine C du coup de chaleur :

  • En particulier pour les animaux les plus sensibles, comme les truies en semaine mise-bas, il peut être utile de distribuer de la vitamine C (5g/truie par jour) pour les aider à lutter contre la chaleur.

Suivi des animaux :

  • Dans la mesure du possible éviter au maximum les interventions sur les animaux pendant la vague de chaleur (vaccination, déplacement,…) ;
  • Repérer et intervenir pour les animaux en détresse respiratoire et/ou en hyperthermie.
vague de chaleur - minimiser les élévations de températures et leur impact dans les porcheries

Vérifiez votre système de distribution de soupe

Vérifiez votre système de distribution de soupe

Vérifiez votre système de distribution de soupe

Un contrôle machine à soupe se base sur 3 critères clefs : la pesée de la cuve de préparation, les quantités distribuées au niveau des vannes préalablement choisies et l’homogénéité de la soupe sur une même préparation.

Selon la conjoncture, le poste alimentation représente 60 % à 70 % du prix de revient d’un porc charcutier. Dans certains élevages, la distribution se fait en quasi-totalité par la machine à soupe et pourtant cette dernière n’est que très rarement contrôlée sauf en cas de doute.

Un contrôle régulier de certains critères de la machine à soupe permet de maitriser des problèmes d’élevage : constipation des truies en maternité, bagarres des truies en gestante, mauvaises croissances, présence de cannibalisme en engraissement … Un contrôle machine à soupe se base sur 3 critères clefs : la pesée de la cuve de préparation, les quantités distribuées au niveau des vannes préalablement choisies et l’homogénéité de la soupe sur une même préparation.

Chaque phase doit permettre de vérifier une partie spécifique du circuit de soupe. Attention, un contrôle machine à soupe se prépare en amont. Plus le contrôle sera facile à réaliser et plus l’opération pourra être répétée au cours de l’année.

Si vous souhaitez vérifier votre système de distribution de soupe et obtenir un avis indépendant , contactez-nous !

système de distribution de soupe
Audit complet du système de distribution d’eau en élevage porcin

Audit complet du système de distribution d’eau en élevage porcin

Audit complet du système de distribution d'eau en élevage

Avant d’investir dans un système de traitement ou de modifier l’existant, demander l’avis de personnes expérimentées et qui n’ont rien à vous vendre.

De l’eau fraiche et de bonne qualité, en toute saison ! Rezoolution a construit un audit complet du système de distribution !

La qualité et la disponibilité de l’eau sont deux sujets qui font l’objet de nombreuses discussions. En effet, les installations liées au traitement de l’eau sont encore trop souvent inadaptées aux besoins de l’élevage.

La taille de l’élevage, les pics de consommations sont autant de critères sous-estimés dans le dimensionnement des installations et le choix du biocide. L’analyse d’eau est la première piste de travail pour l’accompagnement des éleveurs dans la maitrise de la qualité de l’eau.

Cependant pour comprendre les analyses d’eaux non conformes, c’est une analyse exhaustive du système qui s’impose : de l’extraction de l’eau au niveau du captage jusqu’à l’eau réellement consommée par les truies et les porcs.

En parallèle de la qualité, la disponibilité mais aussi les performances d’élevage sont un ensemble de paramètres qui devront être pris en compte.

Avant d’investir dans un système de traitement ou de modifier l’existant, demander l’avis de personnes expérimentées et qui n’ont rien à vous vendre !

audit du système de distribution d'eau pour les pocs - Rezoolution